30/12/2007

volcan

1198104448479

 

Comme un volcan devenu vieux
Mon coeur bat lentement la chamade
La lave tiède de tes yeux
Coule dans mes veines

Je pense si souvent à toi
Que ma raison en chavire
Comme le feraient des barques
Et même les grands navires

J'ai la raison arraisonnée
Comme écrite dans un répertoire

Avec toi ma vie s'est arrêtée
Comme s'arrêterait l'histoire

Mon coeur volcan devenu vieux
Bat lentement la chamade

13:33 Écrit par guitou dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

C'est Superbe...Très beau poême d'amour même si nostalgique.....
Bisesssss à toi.....

Écrit par : Manous | 30/12/2007

Les commentaires sont fermés.