30/11/2007

 

161353-07_05_14--10_43_30
 

Je pleure et n'ose point laisser voir mon chagrin,
J'aime et je suis forcé de paraître haïr,
J'agis mais ne puis dire que mon acte est mien,
J'ai l'air muet, en moi j'entends mes cris jaillir,
Je suis et ne suis pas, Je gèle et me consume,
Puisque mon âme à être un autre s'accoutume,
Mon soucis est semblable à mon ombre au soleil,
Il me suis quand je fuis et me fuis quand je le poursuis,
Il copie tous mes gestes, à moi il est pareil,
Laisser moi vivre enfin, et de joie resplendir,
Et mourir dans l'oubli de ce qu'Amour veut dire.

15:51 Écrit par guitou dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je Comprends parfaitement ton texte....
Et combien çà peut faire mal d'aimer......
Bisous!!

Écrit par : Manous | 30/11/2007

Les commentaires sont fermés.