16/09/2005

 

Lorsque on se sens aimé on est jamais plus le même

Et on comprend soudain qu’avant on vivais pour rien,

Qu’on est plus seul dans l’existence.

Mais toi, oui toi si tu pouvais voir au fond de mon regard

 Ton bonheur, mes désirs et si ta main m’entraînait

Sur le chemin du bonheur où nous serions deux a marcher,

Avancer vers un futur où le soleil brillerait sur notre amour

Et où le temps ne compte pas, ne compte plus !

 


13:11 Écrit par guitou | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

bon week end et ravie de t'avoir rencontré dimanche...

Écrit par : coco | 16/09/2005

COUCOU ... je viens te déposer une douce pensée et te souhaiter un très agréable we...gros bisous

Écrit par : baby | 16/09/2005

bon allez je sens que t'as encore besoin d'un ti bisou sur le bout de ton nez

Écrit par : Ange | 16/09/2005

Bon wéék-end Merci de ton passage sur mon blog.
A bientôt et au plaisir d'une autre virée.
Entretemps au plaisir lors des visites de nos blogs;
Amitié

Patrick

Écrit par : chaparal | 16/09/2005

... de passage par ici je viens te souhaiter un très bon week-end...
bisous

Écrit par : miss | 16/09/2005

Une journée sans voiture c'est bien ?

Écrit par : | 18/09/2005

Les commentaires sont fermés.