28/05/2005

demon du miroir

Quand je me dresse devant toi,

Mon miroir au reflet froid,

Je vois dans l’ombre de mon âme,

Un homme très différent,

 

Qui pleure certains hommes,

Dont j’ai été l'amant,

Je peux tourner la page,

Sans refermer le livre,

 

Oublier cette rage,

Bouillonnante qui me rend ivre,

Dans chacun de mes sourires,

je vois le chagrin,

 

De tous les souvenirs,

De ma vie de libertin,

Un peu de nostalgie,

Quand je me vois vieillir,

 

Il n’y a pas de magie,

Contre tous les vampires,

Qui sucent le sang de mes sentiments,

Pour se nourrir de mes tourments,

 

Miroir ne me ment pas!

Révèle moi ma tristesse,

Sans masquer ma détresse,

Miroir ne me regarde pas.

 

yohan Pinto


09:34 Écrit par guitou | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Toujours aussi poetique et amoureux mon cher Guitou...
Passée te souhaiter un excellent We en espérant toujours que tu ailes bien.
Je t'embrasse.

Écrit par : Frany | 28/05/2005

.... Très beau texte, j'aime beaucoup !

Écrit par : Malak | 04/06/2005

Les commentaires sont fermés.