10/05/2005

il peut arriver

Il peut t’arriver, quelques fois,
De pleurer seul et loin de moi
D’être, face à l’adversité,
Sans mes bras pour te consoler.

Il peut t’arriver, certains jours,
D’avoir besoin de mon amour,
Et qu’à ce moment, la distance
M’empêche de t’offrir ma présence.

Que puis-je faire, que puis-je dire,
Comment te rendre le sourire ?
Comment t’apporter ma chaleur
Sans te serrer contre mon cœur ?

Comment pourrais-je faire éclore,
Dans ton chagrin, du réconfort,
Fleuri comme un bouquet de joie
Sans me trouver auprès de toi ?

Mais n’oublies pas qu’à chaque baiser,
A chaque instant d’intimité,
Dans nos regards, dans nos mots doux,
Une part de l’autre se glisse en nous.

C’est ainsi que je suis en toi
Et qu’une part de tes chagrins
S’éloignent et s’envolent vers moi
Car ils deviennent aussi les miens.

(Le Jardinier du jardin secret)




22:55 Écrit par guitou | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

*** Très émue par ce texte ! J'adore et tu sais pourquoi bien sur !

Écrit par : Malak | 11/05/2005

Les commentaires sont fermés.